Qu’est-ce qu’un correcteur de posture ?

Les activités et les professions des temps modernes amènent bien des inconforts, principalement à cause des mauvaises postures. Le correcteur de posture est une solution pour traiter ces troubles douloureux à la source. Mais en quoi ça consiste ? Comment ça marche et qu’est-ce que ça rapporte ?

Correcteur de posture : présentation et description 

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un dispositif destiné à corriger la posture d’une personne ayant subi une déformation réversible de la colonne vertébrale. Il sert donc aussi à maintenir le dos en particulier, de façon à ce que celui-ci garde la posture adéquate dans toutes les situations. Le correcteur de posture arbore plusieurs configurations. Certains sont en forme de harnais avec des déclinaisons de hauteur (jusqu’à la hanche ou les côtes, ou sous l’omoplate), d’autres sont prennent la forme du gilet, d’un débardeur ou même d’un T-shirt.

Le correcteur de posture est fabriqué avec des matériaux variés : matière textile, nylon, mousse, composite, ainsi de suite. Sachant qu’il doit souvent être accolé au corps, sa matière doit être respirante et souple, pour assurer le confort de la peau. Il doit également avoir certains signes de solidité : couture renforcée, sangles résistantes, etc ? Par-dessus tout, le correcteur de dos doit être confortable, voire conçu de sorte que l’utilisateur ne le ressent pas. 

Correcteur de posture : comment ça marche ?

Certaines attitudes corporelles induisent une altération graduelle ou instantanée du bon positionnement du corps, que l’on soit assis, debout ou allongé. Le fait de travailler devant un ordinateur toute la journée et tous les jours amène naturellement à courber le dos. Certaines activités physiques (sports, ports d’objets lourds sur le dos, etc) exercent une pression importante sur tout le dos… Le corps réagit à l’inconfort et l’on ressent des maux de dos plus ou moins intenses. 

Le correcteur ou redresseur de dos constitue un moyen de prévention et de traitement de la courbure anormale de l’épine dorsale. Sa rigidité et sa configuration permettent de remettre cette partie du corps dans sa position normale. Mais en dehors d’un maintien solide du dos, certains modèles peuvent comporter d’autres technologies rehaussant l’efficacité du dispositif, pour ne citer que des éléments positionnés sur les points de pression.

A noter que le correcteur de dos est aussi utilisé pour immobiliser cette partie du corps à la suite à une blessure au niveau de la clavicule, pour le traitement de douleurs lombaires, etc.

Quel correcteur de posture choisir ?

Le choix du redresseur de dos est motivé par son utilisation avant tout, que l’utilisateur soit un enfant, un adulte ou un senior. On peut donc avoir à opter pour un modèle particulier en fonction de ses problèmes. Aussi, c’est souvent au médecin ou à son thérapeute que revient la charge de définir le redresseur de dos adapté au patient. Mais sachant qu’il s’agit d’un dispositif médical à porter de manière permanente sur de longues semaines, il faut s’assurer que chaque partie de l’équipement affiche un caractère de solidité : la sangle de maintien, la fermeture, etc. Encore une fois, il est indispensable que l’équipement apporte un maximum de confort à l’utilisateur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *